Le Ministre des Affaires Étrangères de la République sœur du Niger SEM Mohamed Bazoum sur les traces de la traite négrière à l’ile de Gorée au Sénégal!

Si la porte de la maison de la traite négrière,de l’esclavage,du  » voyage sans retour  » des esclaves qui date de 1776 est toujours là comme symbole eh bien nos négriers nouveau look ont réussi à ouvrir plusieurs autres portes de non retour plus pernicieuses et qui resteront grandement ouvertes sur l’infini ! Un mythe de Sisyphe sans fin !

J’ai lu et c’est très pertinent,preuve à l’appui ! Cependant,je suis resté un peu sur ma soif car je sais que l’Histoire aura toujours quelques aspects sombres et inconnus et que l’esprit du calcul,du gain, du commerce,du Tourisme et autres amèneront toujours certains à magnifier les choses et leur donner d’autres dimensions aussi ce qui donne du tonus à votre argumentation … Toutefois,je reste persuadé que la Traite négrière a bien passée par là,par l’ile de Gorée du Sénégal,ce pays dont le nom pour des raisons toujours à définir se confond avec les combattants-tirailleurs africains tous les pays confondus ! Par Beiby Idoumou.