Le Président de la République à Brazzaville : Il appartient à la communauté internationale de trouver une solution politique à la crise libyenne

 

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a appelé, jeudi matin, lors de sa participation aux travaux du comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la situation en Libye, la communauté internationale à œuvrer immédiatement, et de concert avec les libyens eux- mêmes, à trouver une solution qui évite à ce cher pays les risques de l’émiettement, de la destruction, des interventions extérieures et la prolifération de toutes sortes d’armements et rétablit la paix, la sécurité et la sérénité et assure une vie digne au peuple libyen.

Il a ajouté que la Libye est devenue un théâtre pour les mercenaires et les armes, ce qui représente une menace réelle pour la paix régionale et internationale et nécessite une intervention urgente pour faire prévaloir la sagesse, la réconciliation et le dialogue. Il a déclaré que la situation en Libye est dangereuse et que le peuple libyen a le droit de voir la stabilité et la sécurité restaurées dans son pays. Aussi, il appartient à l’Union africaine de contribuer sérieusement à ces efforts et d’œuvrer pour sortir la Libye, pays fondateur de l’Union, de la crise dans laquelle elle se débat depuis 2011.

Le Président de la République a appelé la communauté internationale à exhorter toutes les parties à ouvrir un dialogue politique garantissant une solution pacifique permettant aux Libyens de résoudre leurs problèmes à l’abri des ingérences extérieures. Il a ajouté que l’Afrique devrait être une partie prenante essentielle à la solution en Libye, avant de mettre en garde contre l’échec du cessez- le- feu dans ce pays, qui est de nature à étendre le danger non seulement à la Libye tout –entière mais aussi à l’Afrique, à la région et au monde.

Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a appelé toutes les parties à contribuer positivement à la solution, permettant à la Libye de reprendre son rôle principal de membre fondateur de l’Union africaine. Le Président de la République a remercié son homologue congolais pour ses efforts visant à trouver une solution pacifique durable à cette crise. Il l’a remercié également pour l’accueil chaleureux et la généreuse hospitalité qui lui ont été réservés depuis son arrivée dans la capitale, Brazzaville. Le Président de la République a présenté, en outre, ses condoléances au Président congolais suite à la perte d’un membre de sa famille. AMI.MR