Le Sénégal invite la Mauritanie à rejoindre le projet free roaming qui unit déjà 5 pays d’Afrique de l’Ouest

(Agence Ecofin) -Abdou Karim Sall, le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) du Sénégal a invité son homologue mauritanien à œuvrer pour l’adoption du projet « free roaming », par son pays. Les deux hommes ont échangé sur le sujet, en marge du Conseil d’administration de l’Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications (ESMT), tenu du 24 au 25 avril 2017 à Dakar, au Sénégal.

Opérationnelle depuis le 31 mars dernier, la suppression des frais télécoms en itinérance entre le Sénégal, la Guinée, le Togo, le Mali et le Burkina Faso devrait être grandement bénéfique aux communautés mauritaniennes installées dans les pays membres, a expliqué le patron de l’Artp.

Il est prévu dans les prochains jours la poursuite des discussions entre Abdou Karim Sall et son homologue mauritanien, Cheikh Ahmed Ould Sid’Ahmed, autour du projet free roaming.

Abdou Karim Sall est vraiment déterminé à faire rapidement, de l’abolition des frais d’itinérance mobile, une réalité dans tout l’espace de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Avant la Mauritanie, le directeur général de l’Artp avait déjà tendu la même perche à son homologue gambien en début de mois. Le Dg de l’Artp redoute qu’un échec des 15 Etats-membres de l’organisation sous-régionale à former une aire télécoms libre des frais de roaming, plombe quelque peu l’intégration dans cette zone.

Muriel Edj

Laissez un commentaire :

comments