Saint-Louis : Les affrontements entre pêcheurs et forces de l’ordre laissent place à la bataille politique sur le terrain des opérations.

L’on s’y attendait déjà, les affrontements du mardi dernier entre pêcheurs et forces de l’ordre à Guet-Ndar sont en train de prendre une autre tournure dans la ville tricentenaire.

Une tournure aux allures politiques si l’on fait une analyse de la situation et du déroulement des activités depuis le début des événements dans l’axe Nord.

En effet, après l’arrestation du colonel  Abdourahim Kébé alors qu’il tentait de jouer à la médiation entre la communauté des pêcheurs et les autorités administratives et policières, ce Vendredi matin, deux délégations étatiques sont dans la ville de  Mame Coumba Bang pour y mener des rencontres avec les acteurs du secteur de la  pêche et les notables de la Langue de Barbarie.

Cependant, l’on constate déjà une division totale dans le déroulement des concertations et le processus de décrispation de l’atmosphère à Guet-Ndar. Ainsi, au moment où le ministre de la pêche et de l’économie maritime, Alioune Ndoye, rencontre les acteurs de la pêche à dans la salle de réunion de la gouvernance de Saint-Louis, en présence du gouverneur de Saint-Louis, du maire Mansour Faye et d’autres notables de la ville, des  rencontres parallèles sont initiées par le médiateur de la République, Alioune Badara Cissé.

Dans les rencontres qu’il a initiées, Alioune Badara Cissé a rencontré les responsables de l’agence de la Senelec, les responsables de l’Omvs, de l’hôpital de Saint-Louis et les notables de Guet-Ndar.

Des rencontres qui sont en train de transformer la tournure des événements qui ont causé plusieurs dégâts matériels et l’arrestation de 31 personnes du côté des manifestants et 17 blessés chez les forces de l’ordre et de sécurité…  DAKARACTU.COM