Signature du 4ème contrat de désendettement et de développement

AMI.Le quatrième contrat de désendettement et de développement (C2D4) et son accord cadre ont été signés mercredi à Nouakchott conjointement par le ministre des affaires économiques et du développement, M. Sidi Ould Tah, et l’ambassadeur de France à Nouakchott, SEM. Joël MEYER, et M. Patrick ABBES, directeur de l’agence française de développement (AFD).

Ce contrat porte sur une subvention d’un montant global de 23.745.304 EUR, soit l’équivalent de neuf milliards deux cent millions (9.200.000.000) Ouguiyas.

La présente subvention a pour objectif de financer les programmes de lutte contre la pauvreté dans les domaines suivants :

-Enseignement primaire et secondaire et l’appui au bilinguisme,

-Formation technique et professionnelle et insertion ;

-Développement local (programme vaincre),

-Sécurité alimentaire au moyen du financement de périmètres irrigués villageois le long du fleuve.

Le ministre des affaires économiques et du développement a saisi cette opportunité pour exprimer à monsieur l’ambassadeur les vifs remerciements du peuple et du Gouvernement mauritaniens pour le niveau et la qualité de l’engagement de la République française auprès de notre pays en vue d’asseoir les bases d’un développement socio-économique durable.

Et le ministre d’ajouter que cet appui va profiter aux secteurs de l’enseignement, de la sécurité et de l’aménagement du territoire, tout comme il tient compte des préoccupations des jeunes par la création d’opportunités d’emploi au niveau des wilayas de l’Assaba, du Guidimakha et du Gorgol.

Pour sa part, l’ambassadeur de France à Nouakchott, SEM. Joël MEYER, il a souligné l’exemplarité des liens de coopération et d’amitié unissant la Mauritanie et la France.

Ont assisté à la cérémonie de signature, les ministres de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire et de l’éducation nationale, MM. Ismaïl Ould Sadegh et Ba Ousmane ainsi que le commissaire à la sécurité alimentaire, M. Sid’Ahmed Ould Baba.